Rupture – Prospective : Papeteries Darblay – Corbeil-Essonnes 4/7

Profondes mutations

Jusque dans les années 60, Corbeil-Essonnes va résister à l’attraction de la capitale, forte de son industrialisation et de sa position primordiale au sein du département.

Tertiaire

La création des nouveaux départements en 1968, puis celle des Villes Nouvelles en 1970, font perdre une majeure partie de son secteur tertiaire à Corbeil-Essonnes au profit d’Evry, qui devient Préfecture, où le Tribunal déménage, où les sièges sociaux des banques s‘installent.

Secondaire

La crise économique atteint de plein fouet la ville dans son secteur industriel, celle-ci bénéficiant d’industries de dimension économique nationale, voire internationale. Pour rappel, 1970 enregistre une hausse de 50% du coût du fuel.

Le système d’infrastructures est tel que toutes les industries semblent interdépendantes : l’énergie fournie par l’eau des moulins alimentent les générateurs de certaines usines, les voies de communications sont nombreuses, tant fluviales (Seine), ferroviaires (2 lignes), routières et autoroutières, que aériennes (Orly à 15 km).

La durée de la crise fut telle que les pouvoirs publics nationaux et locaux se penchèrent sur le cas de la papeterie Darblay, et pendant 16 ans, toutes les industries, impliquées par une éventuelle faillite des Papeteries, mobiliseront leur force de cohésion.


Partagez

D'autres articles à lire en lien avec le sujet

  • Rupture – Prospective : Papeteries Darblay – Corbeil-Essonnes 3/7 Histoire Corbeil-Essonnes , ancienne préfecture de l’Essonne, chef-lieu de canton,...
  • Rupture – Prospective : Papeteries Darblay – Corbeil-Essonnes 2/7 La rupture est définie, en prospective, comme « un changement...
  • Rupture – Prospective : Papeteries Darblay – Corbeil-Essonnes 1/7 Résumé du travail fourni en prospective pour le CNAM  –...
  • Cette entrée a été publiée dans Prospective, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *